Peut-on vraiment se dorer la pilule ?

Que ce soit pour préparer, activer ou prolonger le bronzage, les publicitaires nous vantent nombre de produits miracles. La nutraceutique propose depuis quelques années un « bronzage qui vient de l’intérieur ». Mais qu’en est-il vraiment de l’efficacité de ces produits qui garantissent un teint doré tout au long de l’année ?

Ce qu’il faut retenir :

  • Le bronzage est une réaction au soleil qui implique une production de mélanine.
  • Le bêta carotène est un pigment de la peau qui se trouve dans l’alimentation, il n’a pas de lien avec le soleil.
  • Les “pilules magiques” contiennent souvent du bêta carotène en excès dans leur composition. 
  • Le bêta carotène n’influe pas sur le taux de mélanine : le bronzage est dit “superficiel”.

La composition de la peau et l’exposition aux UV

Il est important de revenir au coeur du mécanisme de pigmentation de la peau pour mieux comprendre le fonctionnement de ces produits dans le corps. La mélanine, fabriquée par les cellules de l’épiderme, est un pigment qui joue un rôle prédominant dans la coloration de la peau. Un autre type de pigment moins connu du grand public influe également sur la détermination de la couleur de peau: le carotène. C’est sur celui-ci, et plus précisément le bêta carotène, que se penchent actuellement les industriels. Nous le consommons tous, sans le savoir, puisqu’il se trouve dans des végétaux tels que la tomate ou la carotte ou bien dans les micro algues. Notre corps, seul, ne peut produire le bêta carotène. Nous devons donc nous en procurer à travers une alimentation équilibrée ou dans des cas de déficience, à travers de la nutraceutique naturelle.

Mais les pilules magiques dans tout ca ?

̈Plus besoin de crème solaire, je prends mes pilules magiques ̈

Les pilules disponibles dans le commerce qui promettent un teint hâlé sans exposition au soleil sont majoritairement composées de bêta carotènes de synthèse et n’offriraient donc pas de réelle protection contre les dangers des rayons UV. Contrairement à la mélanine (1), il n’a pas encore été prouvé que le bêta carotène limitait réellement le photovieillissement.

̈Un résultat parfait en seulement deux semaines ̈

Ces pilules, contrairement à ce qui est promis, ne permettent un effet qu’à long terme et à forte dose. Le bêta carotène alors en excès dans l’organisme peut rendre votre peau orangée,  un peu comme votre dernière catastrophe avec la crème autobronzante! 😯

Et les pilules riches en vitamines?

̈Un cocktail survitaminé qui convient aux besoins de l’organisme pour un bronzage plus durable ̈

De la même manière que le bêta carotène, des vitamines, certes bénéfiques pour l’organisme et l’élasticité de la peau, n’altèrent pas la quantité de mélanine. D’autres produits de première génération, peu efficaces, présentent une composition très peu concentrée en micronutriments. Même si toutes ces vitamines sont essentielles à notre organisme, les bienfaits sont surtout notables pour des personnes en forte déficience.

La spiruline: sublimateur naturel

Notre équipe vous conseille plutôt de vous tourner vers des produits naturels qui assureront une meilleure absorption du bêta carotène. Nous pouvons en effet citer une étude (​2) qui souligne la différence d’absorption intestinale et donc d’assimilation entre les pigments naturels et de synthèse, bien qu’ils puissent avoir la même formule chimique. Une autre étude menée par Ben-Amotz et Levy (3) soutient cette idée en montrant une différence defficacité et de pouvoir anti-oxydant entre les deux formes de bêta carotène. En clair, il vaut mieux prendre une source naturelle de bêta carotène, comme notre spiruline !

La spiruline, connue pour ses nombreuses vertues antioxydantes est une très grande source naturelle de carotènes.

Pour vous donner un ordre de grandeur, selon un avis de l’ANSES (4), 5g par jour de spiruline apporte de 7 à 8,5 mg de bêta-carotène, ce qui constitue la limite d’apport quotidien par la nutraceutique. La posologie peut alors être assurée en toute sécurité sans risque de surdosage et en toute transparence sur la composition du produit. Une autre étude ​(5) ​montre qu’une supplémentation naturelle en caroténoïdes, notamment à travers la prise de spiruline, peut limiter l’inflammation de la peau lors d’une exposition aux UV. En effet, la spiruline contient d’autres formes de caroténoïdes et de la phycocyanine qui, ensemble,  contribuent à une réduction de l’erythème solaire. Cela suggère donc une protection partielle de la peau contre les coups de soleil 😎 . La science n’a en effet pas encore prouvé que le bêta carotène, seul, luttait considérablement contre le photo vieillissement.

Spiruline Bio

500 comprimés • 24€40

Bien connue des vegans, la spiruline mérite bien son rang de super-aliment.

© Image : SUN PILLS 2012 – VAULOT & DYEVRE

En Conclusion

Aucune pilule présente actuellement sur le marché n’influe directement et considérablement sur le taux de mélanine pour garantir à la fois un effet protecteur face au soleil et un teint hâlé sans exposition ! Il vaut mieux privilégier une exposition au soleil moderée et préparer sa peau dès le printemps (si votre région vous le permet 😎 ) pour augmenter graduellement le taux de mélanine présent dans le corps.

En clair, tous les produits contenant du bêta carotène ne sont pas à proscrire bien qu’ils soient une solution à court terme pour obtenir une teinte de peau orangée. Ceux-ci ne permettent pas d’avoir un réel bronzage mais plutôt une couche superficielle de couleur sur la peau qui s’estompe dès l’arrêt de prise des pilules. Nous ne sommes pas opposés à cette idée, mais vous encourageons dans une optique long terme, à privilégier des produits naturels qui apporteront de nombreux autres bénéfices à l’organisme.

(1). T. Herrling, K. Jung, J. Fuchs. The Important Role of Melanin as Protector against Free Radicals in Skin
https://pdfs.semanticscholar.org/05c9/4b49a9b63a9bfc5e3eae6ce5e916efac9743.pdf

(2)​ Activité antioxydante des caroténoïdes naturels de l’algue Dunaliella satina comparée aux carotènes de synthèse. Murthy KN, Van » A, Rajesha J, Swamy MM, Sowmya PR, Ravishankar GA. Life Sc! 2005 Feb 4, 76 (12) 1381 – 90 Epub 2005 Jan 18 Plant Cell Biotechnology Department, Central Food Technological Research Institute, Mysore 570 020, india.

(3) Ben-Amotz, A., Levy, Y. 1996. Bioavailability of a natural isomer mixture compared with synthetic all-trans  β-carotene in human serum. Am J Clin Nutr 63:729-734.
http://www.ajcn.org/content/63/5/729.full.pdf

(4)​Avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif aux « risques liés à la consommation de compléments alimentaires contenant de la spiruline »​. https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2014SA0096.pdf

(5) ​​Heinrich U., Gartner C., Wiebusch M., Eichler O., Sies H., Tronnier H., Stahl W. Supplementation with beta-carotene or a similar amount of mixed carotenoids protects humans from UV-induced erythema. J. Nutr. 2003;133:98–101. doi: 10.1093/jn/133.1.98