Comment booster son cerveau grâce aux vitamines et minéraux ? 

Saviez-vous que votre cerveau consomme 20% de l’énergie du corps alors qu’il ne pèse que 2% de son poids ?  Il nous appartient d’avoir un régime alimentaire équilibré, varié, et d’apporter à cet organe la quantité de vitamines et minéraux nécéssaire à son bon fonctionnement.

Différentes études démontrent qu’une bonne alimentation et un apport suffisant en nutriments peuvent protéger notre cerveau de maladies, améliorer notre mémoire et optimiser notre concentration (1).

La vitamine B1

Le système nerveux et le fonctionnement cérébral consomment une grande quantité  d’énergie. La vitamine B1 (ou thiamine) est nécéssaire à la formation d’une enzyme qui permet l’assimilation des glucides, eux-même uniques fournisseurs d’énergie des cellules du système nerveux (2). La carence en vitamine B1, a pour première conséquence une perte d’énergie dans les cellules, qui se mettent alors à dysfonctionner.

Elle est aussi indiquée dans la prévention et le traitement d’un trouble neurologique sévère : l’encéphalopathie de Wernicke. Elle protège la vision, la mémoire, et la coordination des mouvements. 

Les vitamines B9 et B12

Ces deux vitamines fonctionnent en tandem.

L’acide folique est une forme synthétique de vitamine B9, et on appelle folate sa forme naturelle.
Les folates ont un rôle important dans la lutte contre la dépression (3). La vitamine B12 régule la vitesse de conduction des signaux électriques dans le cerveau en maintenant les gaines de myéline qui protègent les nerfs du système nerveux. 

La vitamine B9 permet d’augmenter le taux de globules rouges dans le sang, de booster l’oxygénation du cerveau et d’éliminer le dioxyde de carbone encore plus rapidement ! La vitamine B9 Quatrefolic® de notre Multi est hautement biodisponible et fait partie des formes les plus actives.

Les Oméga-3

Le DHA, un acide gras de la famille des Oméga-3 (par ici si vous voulez savoir plus), favorise la mémoire, améliore le temps de réaction, et représente un traitement potentiel de prévention d’Alzheimer (4).  Il augmente le flux de sang vers des zones spécifiques du cerveau, notamment celles qui contrôlent la mémoire et l’apprentissage (5).

70%

50% de la masse du cerveau est constituée de lipides
dont 70% font partie des acides gras
de la famille des Oméga-3.

Les minéraux 

Il ne faut pas laisser de côté les minéraux ! L’iode joue un rôle dans les capacités cognitives : ce micro-nutriment régule la croissance et le développement de la plupart des organes, en particulier le cerveau. Le sélénium a des propriétés anti-oxydantes, il élimine les radicaux libres pour préserver les capacités du cerveau. 

Quels sont les aliments à absolument éviter ?

Vous l’avez compris, la santé du cerveau est dans l’assiette. Savez-vous quel aliment ne contient aucune vitamine ? Le sucre !

La consommation excessive de sucre est très dommageable pour le fonctionnement du cerveau : il affecte la mémoire et nos capacités d’apprentissage (6).

Les acides gras trans, présents dans la nourriture industrielle transformée, sont aussi néfastes pour le fonctionnement cérébral : ils s’incorporent dans les membranes des neurones qui perturbent leur performance, ce qui a pour conséquence une baisse de la réactivité et de la mémorisation.

EN CONCLUSION

Vous connaissez désormais les principaux éléments pour chouchouter votre cerveau. Le combo vitamines et minéraux est la meilleure association pour le booster et protéger. N’hésitez pas à consommer des fruits rouges, bourrés d’anti-oxydants, du poisson pour les omégas et l’iode, des fruits pour la vitamine A, des céréales pour la vitamine B1, des avocats et des oeufs pour la vitamine B12 !

Vous pouvez aussi faire une cure de notre Multi, qui contient l’ensemble des vitamines citées ci-dessus et même plus 🙂

 (1) Vitamine D et neurologie, E. Thouvenot, W. Camu, Hôpital Carémeau, service de neurologie, place du Pr-Debré, 30029 Nîmes cedex 9, France

(2) Thiamin deficiency and brain disorders, Butterworth, R. (2003).  Nutrition Research Reviews, 16(2), 277-284. doi:10.1079/NRR200367

(3) Nutrition and Depression: The Role of Folate Alpert, J. E. and Fava, M. (1997), Nutrition Reviews, 55: 145-149.

(4) DHA supplementation improved both memory and reaction time in healthy young adults: a randomized controlled trial, W. Stonehouse, C. A Conlon, J. Podd, S. R Hill, A. M Minihane, C. Haskell, D. Kennedy; , The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 97, Issue 5, 1 May 2013, Pages 1134–1143

(5) Quantitative Erythrocyte Omega-3 EPA Plus DHA Levels are Related to Higher Regional Cerebral Blood Flow on Brain SPECT, Amen, Daniel G.a; * | Harris, William S.b | Kidd, Parris M.a | Meysami, Somayehc | Raji, Cyrus A.d, , Amen Clinics Inc., Costa Mesa, CA, USA

(6)  M.J. Diet-Induced Cognitive Deficits: The Role of Fat and Sugar, Potential Mechanisms and Nutritional Interventions. Nutrients 2015, 7, 6719-6738 –Beilharz, J.E.; Maniam, J.; Morris

Oméga-3

120 gélules • 20€90

Nos huiles sont extraites à froid, purifiées et concentrées.